Congo 50


Congo50

L’album de bande dessinée Congo 50 comprend les travaux de 8 bédéistes congolais de l’association BD Kin Label dont les talents ont été réunis pour célébrer les cinquante premières années de l’indépendance de leur pays, la République Démocratique du Congo.
S’adressant à un large public populaire et plus particulièrement à la jeunesse, cet album est donc l’occasion d’évoquer, par le biais d’un récit dynamique découpé en 8 parties composées de 6 planches chacun, les cinquante ans d’indépendance du Congo. Ce demi-siècle est présenté au lecteur à travers les événements auxquels seront confrontés les principaux personnages servant de fil rouge au scénario global, en particulier les jumeaux Dipanda et Lipanda, un garçon et une fille, baptisés le 30 juin 1960, soit le jour même de la proclamation de l’Indépendance nationale.

Les 8 bédéistes retenus pour cet album sont membres de l’Association kinoise BD Kin Label et appartiennent à des générations artistiques différentes :
Asimba Bathy (pour le premier récit, Indépendance Chacha) – Cara Bulaya (pour le récit intitulé La longue marche) – Jules Baisolé (pour le récit intitulé Boum Yé !) – Didier Kawende (pour le récit intitulé Kin La Belle) -Fati Kabuika (pour le récit intitulé Les affaires) – Djemba Djeis (pour le récit intitulé Dans les camps) – Tetshim (pour le récit intitulé Retour à Lubumbashi) – Jason Kibiswa (pour le récit qui termine l’album Bâtir l’avenir)

L’histoire est complétée par deux chronologies, l’une politique et l’autre culturelle, ainsi que par une description de l’évolution des différents drapeaux du pays, entraînée par les changements du pouvoir au Congo. Ainsi, la BD est un outil éducatif, tout en restant accessible au grand public et aux jeunes en particulier.

Le scénario
Le principal fil rouge de l’album est constitué par les jumeaux Dipanda et Lipanda (ainsi que par leurs parents durant les trois premiers épisodes).
Baptême traditionnel des jumeaux dans une famille d’un niveau social moyen qui réside dans un des quartiers populaires de Kinshasa en fête à l’occasion de la proclamation de l’indépendance du Congo.
On suivra les événements au cours du temps, morcelé en huit parties sur les cinquante ans, à travers l’évolution du garçon et de la fille, témoins au début, puis acteurs confrontés aux événements plus ou moins violents qui ont rythmé l’histoire sociale et politique de leur pays. Eux-mêmes, en vieillissant, seront amenés à se trouver séparés, pour diverses raisons familiales, sociales, économiques, politiques, dans différentes régions du Congo-Zaïre.
Toute cette matière historique et sociale constitue la trame de fond de huit scénarios, découpés et dessinés dans des styles graphiques différents mais adaptés aux thématiques, à l’issue de l’atelier de scénarisation et au cours d’un suivi précis de la réalisation des planche crayonnées, encrées et mises en couleur par les huit bédéistes. Ces derniers ayant été judicieusement choisis pour leurs talents et leur rapidité d’exécution.
Dans le dernier récit les jumeaux se retrouvent en famille à Kinshasa pour fêter leurs 50 ans au milieu de leurs enfants et petits enfants. On fête en même temps l’anniversaire du cinquantenaire de l’Indépendance qui engage la nouvelle République Démocratique du Congo sur la voie d’une démocratie participative à laquelle les populations aspirent depuis tant d’années…
Alain Brezault
Coordinateur scénaristique

Données techniques
L’édition existe en deux langues (français et néerlandais)
Format de la BD : 295 x 220 mm
Impression couleur
Papier 135 gr / papier glacé
Nombre de pages : 56 pp (dont les 48 planches auxquelles il faut ajouter 8 pages correspondant à la présentation des 8 récits + préface, pages de garde, colophon, remerciements, sponsoring…)
Editeur : Africalia – Roularta Books