Saïdou Dicko

Le voleur d’ombres

saidou

Collection Africalia Editions [photo]
Edition Africalia & Roularta Books 2007

Sa toute première exposition se solda, en mai 2006, par un Prix de la Fondation Blachère d’Apt, qui couronne à Dakar des artistes émergeants. Choix réussi avec ce « Voleur d’ombres » surgi dans la lumière de photographies sans fard ni supercheries, que leur auteur avait, à la hâte, disposées dans un sombre et modeste couloir. Saïdou Dicko, le peintre des aridités sahéliennes, photographiait alors depuis six mois à peine et pourtant ! Bouffées de fraîcheur, de poésie indicible, de tendresse et de rayonnements magiques, ses clichés d’instants fugitifs captivaient d’instinct des foules de connaisseurs cependant gorgés jusqu’aux yeux d’œuvres d’art en tous genres. Peintre des plaines écrasées de chaleur où paissent des vaches assoiffées d’ombre, Dicko s’est mis à la photographie pour capter, cette fois en des villes agitées, d’autres vérités secrètes, révélées par la trace que leur passage imprime, un instant, dans l’air du temps. Des vérités qui nous ressemblent et qui nous rassemblent.

Toutes les photos de ce livre, près de septante sur un choix de plus de cinq mille clichés, ont été réalisées par Saïdou Dicko entre décembre 2005 et décembre 2006, à Dakar mais aussi à Ouagadougou et en son village des environs de Déou, en vue de participer au Dak’art, sa première exposition.

Pour une révélation, Saïdou Dicko l’a été incontestablement, comme d’autres artistes l’ont été au rythme de l’histoire du Dak’Art. Le peintre des aridités sahéliennes, photographiait alors depuis six mois à peine et pourtant ! Son travail a aussitôt retenu l’attention de bien des visiteurs pour son originalité, pour sa poésie, parce que de rythme et de sensibilité saisissants. Amusante façon de lever le voile des mystères dans le surgissement de leur ombre. Saïdou Dicko équipé de son capteur électronique se fait tour à tour voleur d’ombre et tailleur de pénombre sur les routes, aux coins des rues. Il recourt au subterfuge d’un jeu de Game boy et hop ! Le voilà qui surprend ses sujets dans leur mouvement.

Ombre du passant surpris dans sa longue marche en avant. Ombre de la mère de famille attentive à sa progéniture. Ombre du cycliste en veine de bouquet de la course. Ombre de l’ombre et ombre du voleur même… Dicko et sa patience de longue haleine confient une couleur originale à cette foule d’ombres qui passent dans nos vies et que nous ne voyons plus.

Données techniques
L’édition est en 3 langues : français, néerlandais et anglais
Format : 24,5 x 23,5 cm
Nombre de pages : 112 p.
Prix : 29,00 €
ISBN : 978-90-5466-674-5
Date de publication : 2007

Pour vous procurer le livre, envoyez un email à : audrey.brisack@africalia.be