Joshua Biseruka

Rwanda - Art visuel

Joshua Biseruka


Joshua Biseruka

  • ÂGE : 27 ans
  • PAYS de résidence : Rwanda
  • VILLE : Kigali
  • DISCIPLINE ARTISTIQUE : Art visuel
JPEG - 360.4 ko

L’artiste

Quelques mots sur votre parcours artistique

Mon parcours en tant qu’artiste visuel a commencé lorsque j’étais à l’école primaire où je copiais les images des journaux. Les étudiants et les enseignants me disaient que j’étais doué pour le dessin, ce qui m’a motivé à y passer la plupart de mon temps. Plus tard, j’ai poursuivi mes études dans une école d’art qui m’a aidé à être qui je suis aujourd’hui.

Depuis combien de temps êtes-vous artiste ?

Depuis 2014, je suis un artiste professionnel.

Pourquoi avez-vous demandé cette bourse ? Comment la bourse vous soutiendra-t-elle ?

Ma plus grande motivation pour postuler à cette bourse a été de mobiliser mes moyens afin de pouvoir contribuer au secteur artistique en lançant un roman graphique réalisé au Rwanda. Cette bourse me soutiendra de bien des façons, notamment financièrement, par le transport, la collecte de données et l’achat de matériel.

Quels sont vos objectifs artistiques concrets après cette résidence ?

Mes objectifs incluent le démarrage d’un solide studio d’arts au Rwanda. Plus tard, je voudrais soutenir de jeunes artistes pour développer leur carrière en travaillant dans mon studio.

JPEG - 944.1 ko
JPEG - 586.4 ko

Sa résidence

Qu’avez-vous accompli au cours de cette résidence de création ? Quel est le résultat (œuvre créée) ?

Cette bourse m’a permis de voyager dans trois des cinq provinces de mon pays. J’ai recueilli des données auprès de différentes personnes et j’ai fait un grand nombre de croquis de ces endroits, en espérant pouvoir bientôt visiter deux autres provinces afin de terminer mes recherches pour mon cahier de dessins imprimé à la fin de cette année.

Avec cette bourse, j’ai acheté une tablette numérique pour améliorer la qualité de mon travail. Pendant mes voyages, j’ai essayé de créer de petits emplois afin d’aider mes amis qui ont été très touchés par la situation de la pandémie. J’ai fait don de plus de deux cents masques aux personnes pauvres de ma communauté. J’ai créé une histoire déroulante illustrée par des dessins et montrant l’image réelle de mon pays pendant les jours de pandémie. Pour ceux qui n’aiment pas lire, j’ai aussi réalisé une vidéo à partir de mes dessins.

Comment estimez-vous que ces activités permettent une réflexion sur le monde actuel, en lien avec la crise du COVID-19, et/ou sur la construction du futur ?

L’histoire elle-même est liée à la crise de COVID-19, et les œuvres créées reflètent le monde d’aujourd’hui tel qu’il apparaît sur support numérique. Je pense qu’elles apparaîtront à nouveau dans le futur parce qu’elles seront enregistrées comme faisant partie de l’histoire que le monde a connue.

Quel a été votre ressenti durant la résidence ? Et au sortir de celle-ci ?

L’art est mon passe-temps et mon travail, rien dans ce monde ne pourrait me faire ressentir plus de joie que la création. J’étais si fier lorsque je voyageais dans différentes villes et dans les campagnes, avec mon crayon. Tout le monde me regardait avec des yeux surpris.