Arlette Rhusimane Bashizi

RDC - Photographie

Arlette Rhusimane Bashizi


Arlette Rhusimane Bashizi

  • ÂGE : 20 ans
  • PAYS de résidence : République Démocratique Du Congo
  • VILLE : Goma
  • DISCIPLINE ARTISTIQUE : Photographie
JPEG - 136.2 ko

L’artiste

Quelques mots sur votre parcours artistique

Je suis photographe documentariste et mon travail montre une image positive de ma communauté, en ayant en focus la vie sociale. La question liée à la femme et la jeunesse trouve une place considérable dans mes photos dans l’objectif de briser le stéréotype de la victimisation et de rependre l’espoir.

Depuis combien de temps êtes-vous artiste ?

J’ai commencé à m’intéresser à la photographie depuis l’année 2017, mais il y a de cela deux ans que je suis photographe.

Pourquoi avez-vous postulé à cette bourse ? En quoi la bourse va vous soutenir ?

Je postule à cette bourse pour partager mon travail avec la plus grande audience que possible. Vu que le projet sur lequel je vais travailler à deux objectifs principaux celui de répandre l’espoir et celui de valoriser les exploits de la femme congolaise encore plus pendant cette période de crise.

Quels sont vos objectifs artistiques concrets après cette résidence ?

- Brave du Kivu dans l’objectif de louer la bravoure des habitants du Kivu.
- Badilisha qui va confronter l’image que l’occident a de l’Afrique et ce que sont vraiment les africains.

Sa résidence

Qu’avez-vous accompli au cours de cette résidence de création ? Quel est le résultat (œuvre créée) ?

Pendant la période de résidence, j’ai pu réaliser une série de reportages photos couvrant le quotidien des habitants de GOMA. Cela, en abordant la question liée à la façon dont la femme congolaise vie cette crise. Comment, pendant cette période où le monde entier fait face au désespoir, les femmes de ma communauté ont su se surpasser et faire quelque chose de leur vie. Grace à la bourse j’ai pu réaliser un livre photos renfermant toutes les histoires sur lesquelles j’ai travaillée.
Au cours de cette création, un graphiste designer, un assistant photographe et un écrivain éditeur de texte ont été impliqués.

Comment estimez-vous que ces activités permettent une réflexion sur le monde actuel, en lien avec la crise du COVID-19, et/ou sur la construction du futur ?

Cette bourse m’a poussé à voir au-delà de ce que l’on a l’habitude de voir tous les jours. Au cours de la crise pandémique, il y a aussi de magnifiques projets qui en naissent. La création de ce livre permettra au monde de comprendre que peu importe la situation dans laquelle on se retrouve on peut toujours arriver à tirer le bon côté de choses et donner un sens à sa vie. Tout est juste question de point de vue, de perspective. Au-delà du moment présent, il y aussi une projection dans le future une préparation d’avenir. Voilà pourquoi les sujets que traitent mes projets sont bénéfiques dans le présent comme dans le futur car la plupart sont des projets à long terme. Pendant cette période de crise, quand tout le monde a été confiné, certains cerveaux ont beaucoup tourné et créé des activités qui furent bénéfiques aussi bien durant la crise qu’elles le seront pour la période lui succédant. Quant à d’autres, ils ont pris ce temps pour apprendre et acquérir un peu plus des connaissances.

Quel a été votre ressenti durant la résidence ? Et au sortir de celle-ci ?

J’ai vraiment été satisfaite à 90% du résultat que j’ai obtenu après la résidence. Ce fut un moment d’aventure, de découverte, de création et de travail. Le projet que j’ai réalisé me tenait à cœur depuis un moment déjà et encore plus quand on s’est retrouvé confiné à la suite du Coronavirus. Je voyais comment la population de Goma, se battait contre le virus et les besoins de la vie. Au fond, je me disais que le monde entier devrait savoir ce qui se passe chez moi. Cela dans le but de louer le courage de ces braves personnes et aussi de changer l’image que le monde extérieur se fait sur le Congo et l’Afrique en général.
A par cela, j’ai beaucoup appris de l’histoire de chaque personnage sur lequel j’ai travaillé et ma vision du monde n’est plus la même après cette résidence. J’espère que chaque personne qui pourra parcourir ce livre, remarquera aussi un changement dans sa vie.

Son œuvre

Reconstruction

Découvrez l’oeuvre d’Arlette Bashizi en contactant l’artiste

PNG - 2 Mo
Arlette Rhusimane Bashizi - Reconstruction
Arlette Rhusimane Bashizi - Reconstruction

Laurene Melody

Arlette Rhusimane Bashizi - Reconstruction
Arlette Rhusimane Bashizi - Reconstruction

Joelle Koko Zihindula

Arlette Rhusimane Bashizi - Reconstruction
Arlette Rhusimane Bashizi - Reconstruction

Kanyere Mwisha

Arlette Rhusimane Bashizi - Reconstruction
Arlette Rhusimane Bashizi - Reconstruction

Buhoro Jeannette

Arlette Rhusimane Bashizi - Reconstruction
Arlette Rhusimane Bashizi - Reconstruction

Clementine Bushishi

Arlette Rhusimane Bashizi - Reconstruction
Arlette Rhusimane Bashizi - Reconstruction